L’échéance de 2012

L’échéance de 2012

par Patrick Giani

L’échéance de 2012 Sans doute avez-vous entendu parler de 2012? Non pas des Jeux Olympiques qui pourraient se tenir à Paris, mais de cette échéance cosmique dont parlent certains auteurs comme Claude Tracks dans son livre « Les dernières pièces du puzzle ou Objectif 2012 » ou André Barbault à propos du carré des planètes lentes en signes cardinaux de 2010 dans »« Introduction à l’astrologie mondiale« .
Il est vrai que nous arrivons à une époque cruciale où tous les paramètres, qu’ils soient économiques, écologiques ou démographiques, approchent dangereusement du rouge. Nombre de spécialistes et de savants de tous horizons ont sonné l’alerte, certains hommes politiques (parmi lesquels notre président Chirac) osent même en parler, mais il semblerait qu’il soit déjà trop tard : la pollution, malgré les efforts de certains industriels des pays occidentaux et les accords de Kyoto, poursuit son inexorable progression ; en outre, rien ou presque n’est fait pour enrayer la famine dans le monde et la pauvreté atteint des records dans tous les pays du globe, mettant en péril des millions d’enfants dont l’avenir est plus qu’incertain…
Dès lors, que penser des configurations planétaires de cette décennie ? Commençons par les planètes lentes :

Pluton rentrera dans le Capricorne le 27 novembre 2008 (après une timide incursion dans les premiers mois de l’année) et s’y installera jusqu’en avril 2023. Avec un peu de recul, nous pouvons constater que sa traversée du Sagittaire (depuis 1995) a correspondu avec l’augmentation des conflits inter-religieux et inter-ethniques, avec son cortège funeste d’attentats meurtriers. Nous pouvons donc en déduire (avec toute la réserve qui se doit) que sa traversée du Capricorne pourrait correspondre avec l’augmentation des tensions entre les gouvernements de certains pays du globe, et à l’intérieur de ces pays une remise en question de toutes les institutions et administrations en place depuis des lustres (la Justice sera directement concernée). Au positif cependant, le terrorisme devrait (logiquement) s’amenuiser avec la fin de son transit sagittairien…

Neptune poursuit sa traversée du Verseau et rentrera « chez lui » en Poissons en avril 2011. Nous pouvons constater que, dans le Verseau, Neptune effectue depuis 2003 un travail de réveil des consciences et de la foi. Malheureusement, la foi de certains groupes fanatiques se ravive aussi, ce qui a pour effet d’augmenter les tensions inter-religieuses. C’est ainsi que nous prenons conscience des différentes résonances des planètes sur les individus : ce que nous envoie comme infos la planète est neutre, ce sont les oreilles de chacun – et surtout la façon dont chacun les interprète – qui font la différence. Souhaitons que son entrée dans les Poissons coïncide avec un souhait d’unification des consciences (un nouvel œcuménisme ?) à l’image de l’océan neptunien mais… rien n’est moins sûr.

Quant à Uranus, parti faire un tour « chez Neptune » durant sept ans dans les Poissons, son entrée dans le Bélier se fait également en 2011, un mois avant le retour de Neptune dans les Poissons ! Tiens, tiens… se pourrait-il que la planète du Verseau nous réserve quelque surprise, et de taille de surcroît?
Quoi qu’il en soit, nous sommes de plus en plus nombreux sur cette Terre a prendre conscience de cette fuite en avant qui nous fait en permanence penser : « Y a-t-il un pilote dans l’avion ? ». Et à force d’y penser, on ne croit plus en rien, ni même en Dieu puisque tout le monde se réclame de lui, y compris les plus fanatiques…

Lors de la Grande Croix cosmique d’août 1999 (voir les Ganymèdes de cette période) l’humanité avait des changements cruciaux à effectuer, notamment en matière de politique agricole (Taureau) monétaire (Scorpion) énergétique (Verseau) et politique (Lion). Il semblerait que le message n’ait pas été entendu puisque rien ou presque n’a été fait dans ces différents domaines. Le bateau coule mais on continue de ramer !

L’échéance de 2012

L’échéance de 2012

Mais alors, que se passera-t-il en 2012 ?
C’est Uranus qui donnera sans doute le ton lors de son entrée en Bélier à l’opposition de Saturne en Balance et au carré de Pluton en Capricorne en 2010 (lire l’article sur « La croix glorieuse »).
En fait, il semblerait que nous arrivions à une sorte de «point de non retour» qui nécessitera de la part de chacun de s’adapter à de nouvelles lois (à de nouvelles contraintes aussi) et de relever de nouveaux défis. On notera que Pluton revient à la même position en Capricorne que lors du débarquement de Cortez en « Amérique » et que le Nœud Nord est en Scorpion, obligeant à de sérieuses remises en question.
Au pire, il faut donc s’attendre à ce que, d’ici 2012, les catastrophes « naturelles » et les épidémies se multiplient, que les conditions de vie se détériorent de plus en plus et donc beaucoup « de sang, de sueur et de larmes » pour paraphraser Churchill lors de la seconde guerre mondiale. A cette vision peu réjouissante s’oppose celle de bon nombre de « nouveaux prophètes » qui canalisent des messages d’extraterrestres qui viendraient sauver une partie de l’humanité lors de cette Grande Transition…
Pour ma part, je préfère rester prudent et réaliste. Même si je garde peu d’espoir en l’être humain, je continue de penser qu’il existe des hommes et des femmes de bonne volonté qui souhaitent ardemment sortir de ce cercle vicieux que les bouddhistes nomment le samsara. Car en fait, dans ce grand marasme cosmique où tout semble aller à la dérive et où les forces obscures règnent en maîtres, il ne s’agit pas simplement de sauver sa peau mais de sauver… son âme! Et là réside toute la difficulté, la plupart des êtres humains de cette planète ayant perdu le contact avec leur âme. Voilà donc le véritable enjeu de cette échéance de 2012. Maintenant, que cela se passe en 2010, en 2012 ou en 2013 qu’importe! (lire à ce sujet « 2012 et après?«  sur les indices cycliques). L’échéance de 2012

L’échéance de 2012

L’échéance de 2012

Pour terminer, voici une vision prophétique écrite en 1984 par Bernard Salhi dans un livre aujourd’hui épuisé :

« Je vois dans les dix années à venir une période très critique. Certains gouvernants envisageront un rassemblement de troupes aux frontières, un début de mobilisation mais je ne vois pas de guerre en France. A ces soucis il faut ajouter d’ici la fin du siècle les désastres causés par des phénomènes naturels : ouragans meurtriers, séismes, inondations.
A l’Est, la Russie ne sera pas épargnée. Des inondations catastrophiques entraîneront de mauvaises récoltes et des pénuries alimentaires importantes. Les éléments seront déchaînés. Grande agitation dans certaines républiques soviétiques, les dirigeants du Kremlin auront fort à faire à l’intérieur même de l’Union Soviétique. Ceci les amènera à desserrer timidement l’étau des pays satellites qui accéderont graduellement à plus d’autonomie à l’aube du IIIè millénaire. Vers cette époque, je vois un attentat contre un haut dignitaire soviétique. Dans un avenir plus proche, les régions des mers de Béring et d’Okhotsk seront souvent d’actualité. La Lithuanie et l’Ukraine, pour des raisons très particulières, n’ayant rien à voir avec des questions de stratégies militaires, attireront l’attention sur elles. Le Moyen Orient ne connaîtra pas la paix ; les accords ne seront pas respectés. Des traités seront signés au Liban mais l’entente entre le différentes communautés restera très précaire. Je vois encore des tirs, des bombardements et des explosions. L’infiltration d’éléments étrangers provoquants pillages et émeutes ne calmera pas les esprits. Les actes de sabotage contre des objectifs civils soulèveront l’indignation. Il y aura encore des morts à cause de la guerre mais aussi en raison de calamités naturelles de grande envergure. Cette région du globe sera particulièrement secouée dans les années à venir. Une ville du Moyent Orient sera le théâtre d’un événement peu commun : il s’agit de l’atterrissage d’un vaisseau spatial. Cet engin mystérieux sera vu de près par beaucoup d’habitants de la ville. Il se posera en plein jour, stationnera assez longtemps pour être vu par le plus grand nombre et repartira en décollant silencieusement. Malgré la crainte, voire la panique de certains, cet engin ne fera aucun mal.
En Amérique, l’étoile de Mr Georges Bush brille d’un éclat particulier, mais ce pays subira également les désastres des calamités naturelles ; le froid fera beaucoup de victimes à New York. La disparition de l’Ayatollah Khomeiny n’entraînera pas de changement immédiat dans la politique de l’Iran. Ce pays sera pour de nombreuses années encore la proie de sa violence intérieure. Je vois également des troubles en Inde, au Pakistan et au Bangladesh. L’Inde aura des conflits armés avec ses voisins frontaliers. Des luttes intestines feront penser à la guerre civile. Elles auront lieu dans certains états, notamment dans le Penjab et aux frontières du Bengladesh. Je vois des catastrophes de grande ampleur en Inde, au Bengladesh et dans toute cette région du globe.
La fin du millénaire sera tourmentée, même si nous sommes à l’abri d’un conflit généralisé. Les forces de destruction de la nature, comme celles des hommes, seront souvent à l’oeuvre. Directement ou indirectement, nous serons tous concernés. L’Age d’Or n’est pas pour demain. » L’échéance de 2012

En effet, en 1984 nous entamions à peine la crise que nous traversons et depuis il faut reconnaître que les trois quarts de ces prophéties se sont réalisées: l’élection de George Bush père, l’éclatement de l’URSS et le coup d’état contre Mr Gorbatchev, l’Inde et la catastrophe de Bhopal, l’Ukraine avec Tchernobyl, le Moyen Orient avec les guerres de la Palestine et de l’Irak, l’élection de George Bush fils et la tempête de froid à New York. Reste l’atterrissage du fameux vaisseau spatial…

Patrick Giani

AstroNews de Jupitair

L'échéance de 2012L’échéance de 2012

(extrait de l’article paru dans le n°54 de Ganymède)

Besoin d'un site internet ? Comme nous, faites confiance à Web MG Records.com
MENTIONS LÉGALES ** ** CONDITIONS DE VENTE
Créations Web MG Records