Grandes lignes de 2023

Grandes lignes de 2023

Par Patrick Giani

Voici quelques extraits de mon livre « Cap sur 2025 pour un futur lumineux » qui vous donneront une idée globale des Grandes lignes de 2023. Ces paragraphes ayant été rédigés en novembre 2021, donc bien avant la guerre en Ukraine, ils sont à replacer selon le contexte actuel.

« L’année débute avec des aspects très harmonieux, comme nous pouvons le constater sur la carte du ciel de la Pleine Lune du 6 janvier, où seule l’opposition des luminaires est en rouge. On peut remarquer également que le carré Saturne-Uranus a disparu et signe donc la fin de la crise sanitaire.

Grandes lignes de 2023

Il semblerait que la conjonction Uranus-Noeud Nord en Taureau ait fait son travail ces derniers mois et que les acteurs du changement aient réussi à convaincre les dirigeants de ce monde de changer radicalement de paradigmes. On peut donc espérer que l’urgence climatique soit passée au premier plan et que priorité soit donnée aux initiatives responsables mais solidaires (Saturne Verseau positif). Mars en Gémeaux continue de faire son travail médiatique en aspect de trigone à Mercure en Verseau, laissant tout un chacun s’exprimer librement. Et comme Jupiter début Bélier lui insuffle des idées nouvelles, Vénus y parvenant participe agréablement au nouvel état d’esprit qui règne en ce début d’année 2023 : la liberté d’aimer retrouvée…
Cela se confirme en février lors de la Nouvelle Lune du 20, où seul Mercure est en carré à Uranus.

Grandes lignes de 2023Mais comme Mercure est également en trigone à Mars en Gémeaux, les tensions (Saturne conjoint aux luminaires) trouvent une échappatoire dans la libre expression. On peut y voir (j’écris cela en novembre 2021 où la plupart des médias classiques sont muselés par le pouvoir politique) une ultime résistance de la presse, qui hésite encore entre les valeurs de l’ancien monde et celles du Renouveau.

Pluton en Verseau

Pluton entre en Verseau le 23 mars 2023. Après une longue phase de rétrogradation entamée début mai, il y entrera définitivement le 19 novembre 2024. Voici la carte du ciel de son entrée dans le signe, où l’on distingue clairement le carré de Pluton à la Lune, le carré Soleil- Mars et le carré Mars-Neptune. Le maître du Scorpion pénètre donc dans le premier degré du Verseau sous des aspects assez conflictuels, comme nous allons le voir maintenant, avec ces analyses de Pluton en signes, issues de mon livre « Les trois dimensions de votre thème astral« .

Grandes lignes de 2023

Pluton en Verseau (2023-2044)

« Comme pour le signe précédent, il est difficile de prévoir ce que donnera le passage de Pluton dans ce signe. Si l’on s’en tient au sens analogique, la transformation touchera la plupart des groupes, des équipes, des partis et des projets sociaux, ainsi que le monde de l’informatique. Les Droits de l’homme (créés lors du dernier passage de Pluton dans ce signe, de 1779 à 1799) s’étendront-ils aux Droits de tous les êtres vivants?” Comme j’ai écrit ce qui précède en 1998, je peux maintenant le réactualiser et répondre à la question posée.

Oui, c’est ce que Pluton devrait nous permettre de faire, mais à condition que l’humanité abandonne tout projet de transhumanisme et qu’elle révise totalement son système informatique et médiatique. C’est pour cela que l’entrée de Pluton au premier degré du Verseau révélera tout d’abord les faiblesses et les failles d’Internet, des réseaux sociaux et du matériel informatique.
La carte du ciel précédente montre clairement le carré de Pluton à la Lune, un carré Soleil-Mars et un carré Mars-Neptune. Comme la Lune, en astrologie mondiale, représente le peuple, les populations, on peut craindre une épreuve plutonienne touchant à peu près tout le monde. Cela peut être un big bug comme une panne mondiale (électrique ou informatique). Le carré Soleil-Mars et le carré Mars-Neptune ajoutant à cela beaucoup de stress, d’agressivité et une grande confusion. Toutefois, comme la résonance de Pluton n’est pas forcément visible tout de suite, il se peut que tout cela arrive plus tard, lors de sa période de rétrogradation (lire l’article sur la précédente entrée de Pluton en verseau de 1778).
Continuons donc notre avancée dans le futur de cette année 2023 et voyons si cela se confirme…

Grandes lignes de 2023

La Pleine Lune du 6 avril 2023 montre que l’entrée de Pluton est passée inaperçue, ou bien que les dirigeants avaient anticipé les probables difficultés. Sans doute parce que Saturne fraîchement revenu en Poissons commence à diffuser sa sagesse spirituelle et donne le ton pour un renouveau. Et comme Mars en Cancer lui envoie un trigone, les initiatives vont dans le bon sens. D’autant que la conjonction Soleil-Jupiter amène un certain enthousiasme et que les planètes en Taureau permettent de belles récoltes, tant sur plan matériel que sur le plan humain.
Il est donc permis de penser que l’humanité est sur la bonne voie, que le changement de paradigmes est bien accepté, même s’il existe encore des résistances, comme l’indique le carré de Mercure à Pluton. Mais Mercure insiste car il est conjoint au Noeud Nord en Taureau. Dans ce signe, l’homme doit impérativement tenir compte des lois de la Nature.Grandes lignes de 2023Autre domaine concerné le religieux, qui voit Saturne en Poissons lui imposer des restrictions, des limites, de la sagesse surtout. Car l’heure a sonné pour toutes les religions de se remettre profondément en question. » Dans le livre s’ensuit une analyse de ce que les pratiquants de chaque religion aura probablement à remettre en question avec l’arrivée de Saturne en Poissons…

Grandes lignes de 2023

Dans la carte du ciel du 19 mai 2023, nous pouvons voir que Pluton a entamé sa phase de rétrogradation. Et comme par hasard, il se trouve en dissonance avec Mars et Mercure. Mars sur le point de passer en Lion s’oppose au maître du Scorpion pendant que Mercure conjoint à Jupiter est en carré. Encore une fois on peut y voir les résistances de l’ancien monde qui s’accroche toujours à la matière. Toutefois, le trigone de la lunaison à Pluton laisse penser que le nombre d’éveillés augmente progressivement. Avec cinq planètes en Taureau, nul doute que, durant cette période printanière, les prises de conscience de la Nouvelle Terre s’accélèrent. Jupiter, qui s’approche du Noeud Nord, y est pour quelque chose car le sextile qu’il envoie à Saturne l’aide à adopter des lois durables pour l’humanité et la planète. Et cela ne fait que commencer… »

Sautons quelques pages du livre sur le pouvoir de purification de Pluton et ses possibles effets au printemps 2023, pour arriver à :
« La carte du ciel suivante est celle du 16 août 2023 et elle nous donne de l’espoir. En effet, non seulement Pluton rétrograde dans le Capricorne mais il fait partie d’un grand Triangle en signes de Terre, avec Uranus en Taureau (qui commence sa conjonction à Jupiter) et Mercure-Mars en Vierge. Ce genre de configuration étant assez rare dans une année, elle mérite que l’on s’y intéresse de près.
Comme Pluton revient pour quelques mois dans le Capricorne, on peut y voir un ultime “nettoyage” de la sphère du pouvoir, que ce soit en politique comme dans le domaine des finances, de l’éducation et de la justice. Avec Uranus en trigone, des compromis intelligents peuvent être trouvés entre les acteurs du changement (Uranus) et les concepteurs des lois (Pluton trigone Mercure-Mars en Vierge). Les luminaires en Lion au carré d’Uranus indiquent que ce changement ne plaira pas à tout le monde mais il sera nécessaire et se fera de manière inattendue.

Grandes lignes de 2023La carte du ciel ci-dessous confirme ce qui vient d’être dit puisque l’on retrouve le 15 septembre 2023 le grand Triangle en signes de Terre, formé cette fois par les luminaires. En conséquence, nous pouvons dire avec certitude que cette période de l’année sera la plus harmonieuse et la plus constructive de la décennie. La Nouvelle Terre va devenir de plus en plus visible…

Grandes lignes de 2023

Grandes lignes de 2023

“Après la pluie, le beau temps”dit-on. En astrologie, comme dans la vie sur Terre, l’inverse est tout aussi vrai. C’est pourquoi, après un été relativement calme et harmonieux, les planètes se remettent en dissonance. La carte du ciel du 14 octobre présente un amas de planètes en Balance au carré de Pluton. On peut y voir les résistances des pouvoirs en place car la Balance est bien connue pour ses hésitations et sa difficulté à faire des choix. D’autant que l’amas est au Noeud Sud de la Lune, obligeant certains à régler les affaires du passé avant d’avancer.

Grandes lignes de 2023
Pourtant Saturne, bien qu’il soit dans sa période de rétrogradation, reçoit un magnifique trigone de Mars en Scorpion, favorisant les initiatives téméraires, même si elles sont risquées. Assurément, il faut attendre la reprise en marche directe de Saturne, le 4 novembre, pour que le Seigneur du karma affirme son autorité et que les lois terrestres s’accordent avec les lois célestes…

Grandes lignes de 2023

C’est le 13 novembre que, de nouveau, le ciel s’assombrit avec l’opposition des luminaires et de Mars en Scorpion à Uranus (à noter que le 8 novembre a lieu une éclipse totale de Lune). Il y a de l’agressivité dans l’air et des tensions palpables, d’autant que Mercure en Sagittaire fait un carré à Saturne. Faut-il y voir de la rébellion? Mercure réprésentant la jeunesse et les commerçants, les réactions à l’autorité sont plutôt belliqueuses, malgré le sextile de Vénus en Balance. Cependant, le trigone de Neptune au trio en Scorpion laisse penser que l’apaisement est possible, surtout chez les personnes éveillées qui y voient une occasion de transcender leurs parts d’ombre. Comme j’écris ces lignes en novembre 2021, je ne sais ce qui aura changé et évolué pour les êtres humains deux ans après, mais je me doute qu’il y aura encore pas mal de travail à faire chez la plupart pour dompter leur ego et ouvrir leur cœur.

L’année se termine plutôt bien, comme le montre la carte du ciel du réveillon de Noël, où les luminaires font un trigone à Jupiter, réunissant les cœurs autour des valeurs bien terrestres que sont la convivialité, le partage et la joie d’être ensemble. Néanmoins le carré de Mars à Neptune invite à la prudence et à la modération car celui-ci est bien connu pour embrouiller les esprits et conduire aux excès de boissons et autres stupéfiants. A noter que Jupiter et Uranus sont rétrogrades, préparant dans le secret leur rencontre en 2024. Mais nous n’en sommes pas encore là et ils tissent patiemment leurs toiles respectives, ou plutôt leurs belles tapisseries, en préparation au décor que le futur lumineux a prévu pour eux. D’ailleurs, le sextile d’Uranus à Neptune est là pour leur insuffler quelques messages célestes en vue de cet événement… »

Grandes lignes de 2023

Grandes lignes de 2023

Dans la vidéo sur l’année 2022, j’avais dit que ce serait une année « en dents de scie » et j’avais ironisé en ajoutant « Et il y aura beaucoup de si !  » Et bien il semblerait que l’année 2023 dépende également des décisions prises pour l’avenir de la planète par les dirigeants. Tant que nous ne serons pas passés de la dualité à la trinité, nous serons dépendants des décideurs de ce monde et des apprentis sorciers qui les conseillent. Comme dans la programmation informatique (if… go to) nous ne sommes pas à l’abri d’une erreur tactique venant d’un général fanatique ou d’un dirigeant assoiffé de pouvoir.
L’arrivée de Pluton (plutonium) en Verseau dont le maître est Uranus (uranium) peut effectivement faire des dégâts, mais ne cédons pas à la PEUR. Comme le disait Bob Marley dans « Redemption song » :
N’ayez pas peur de l’énergie atomique, aucun d’entre eux ne peut arrêter le temps…

Profitons, plus que jamais en ce début d’année, des aspects harmoniques entre les planètes pour nous préparer à cette échéance en restant centrés dans nos coeurs aimants et aimés de la Source. Soyons le plus possible dans l’AMOUR en étant authentiques, bienveillants et sincères, en priant, méditant pour la PAIX, en chantant nos mantras et nos louanges avec foi et ferveur. C’est ainsi que nous passerons ce cap crucial de 2023 et que nous poursuivrons notre Ascension, quoi qu’il arrive.
Ne l’oublions pas, le Plan divin est parfait. Si parfois nous en doutons, c’est parce que nous manquons de perspective, trop absorbés par nos préoccupations quotidiennes. Afin de rester centrés et confiants, je vous suggère de réciter ce mantra trois fois de suite aussi souvent que vous le souhaitez :

Bienheureuse Je Suis
Immortelle Je Suis
Ou
Bienheureux Je Suis
Immortel Je Suis

Que l’Amour et la Lumière guident tous vos pas

Voir la vidéo que j’ai tournée avec Pierre Treuil sur l’année 2023

 L’astrologie vous parle ?
Suivez nos cours d’astrologie par correspondance

Climat astral pour tous les signes, décans par décan : www.lhoroscopegratuit.com

Cet article sur les Grandes lignes de 2023 vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux:

Besoin d'un site internet ? Comme nous, faites confiance à Web MG Records.com
MENTIONS LÉGALES ** ** CONDITIONS DE VENTE
Créations Web MG Records