Grippe A, Copenhague, Jupiter-Neptune etc.

La conjonction Jupiter-Neptune

par Patrick Giani

La conjonction Jupiter-Neptune
En cette fin d’année 2009, il est intéressant de faire le point sur les cycles planétaires que l’ensemble de l’humanité vient de vivre.
Tout d’abord celui de la triple conjonction Jupiter-Neptune-Chiron en Verseau qui a suivi la progression, l’apogée et bientôt le déclin de la grippe A.
En effet, les premiers cas de ce que l’on appelait alors la “grippe porcine” sont apparus au Mexique fin avril 2009, au moment de la première conjonction exacte des deux planètes avec le planétoïde Chiron. Son apogée dans le monde s’est produite durant la période de rétrogradation de Jupiter (juin) et récemment, avec un pic atteint à la mi décembre, surtout en France où les centres de vaccination ont été submergés par la vague de peur causée par la pandémie. Puis, la période des fêtes approchant et la conjonction se desserrant lentement, la peur a cédé la place à l’optimisme et à la solidarité. Il est donc prévisible que l’épidémie régresse rapidement dans le monde, surtout dès que Jupiter rentrera dans le signe des Poissons, le 19 janvier).*

La conjonction Jupiter-Neptune

La conjonction Jupiter-Neptune

Rétrospectivement, nous pouvons donc dire que la triple conjonction a eu une résonance sur plusieurs niveaux:
Au niveau physique, Jupiter a amplifié le rôle non négligeable de Neptune dans les propagations de virus (la fameuse grippe espagnole de 1918 coïncidait avec une conjonction Saturne-Neptune en Lion alors que Uranus était à la fin du Verseau… comme en ce moment).
Au niveau émotionnel, la triple conjonction a réveillé les peurs archaïques liées à la mort et à la maladie. L’échec du sommet de Copenhague est donc relatif car il a montré l’inquiétude des peuples face à la pollution et au réchauffement climatique. Tous les dirigeants sont désormais obligés d’en tenir compte. Comme le sommet a eu lieu lors de l’opposition de Mars à cette triple conjonction, il faura attendre que cette planète termine sa rétrogradation dans le Lion (mars 2010) et dépasse l’opposition (juin 2010) pour que les accords aient une réelle chance d’aboutir (au prochain sommet de Mexico?).

Mais c’est surtout sur le plan spirituel que la triple conjonction a montré son aspect positif. Dans un récent numéro de Ganymède (janvier 2008) j’avais écris :
“Quand on réalise que cette dernière conjonction de Noël 2009 s’accompagne du premier carré Saturne-Pluton en Balance-Capricorne, on prend conscience de l’importance du message véhiculé par cette triple conjonction en Verseau. Chiron en Verseau représente le guide, la voie à suivre pour sortir des crises, la guérison possible des maux de l’humanité. Sa conjonction avec Neptune, même si elle n’apparaît pas très claire dans un premier temps, devrait apporter un peu plus de Lumière divine sur la Terre. En conséquence, des voies nouvelles vont se profiler à l’horizon, avec de nouveaux guides (ou maîtres à penser) de nouvelles thérapies ou de nouvelles technologies en rapport avec le signe d’Air du Verseau : ondes magnétiques, éoliennes, moteur à propulsion d’air, nouvelles technologies informatiques, regain de l’esprit communautaire sur Internet, intérêt croissant pour les groupes spirituels hors des cadres religieux conventionnels, renouveau charismatique, oecuménisme, etc.”

C’est ce qui est en train de se passer, même si pour le moment ces nouveaux courants ne sont pas vraiment visibles. Renault va commercialiser la première voiture entièrement électrique, les parc d’éoliennes vont être doublés, les fabricants d’ordinateurs et de portables utilisent de plus en plus des énergies et des composants non polluants. Sur le plan spirituel, les scandales des prêtres pédophiles en Irlande et les turpitudes du pape Benoît XVI inclinent les jeunes chrétiens à se tourner de plus en plus vers les courants évangéliques ou charismatiques, plus libéraux et plus respectueux de la vie privée de chacun.
Même dans les pays islamiques, l’effet de cette triple conjonction s’est fait ressentir, en Iran particulièrement où la révolte gronde, et où il est probable qu’une nouvelle révolution éclate prochainement (février ou août 2010). Mais auparavant, c’est la conjonction Jupiter-Uranus en Poissons qui continuera d’éveiller les consciences (mai, puis octobre 2010).

La conjonction Jupiter-Neptune

Conjonction Jupiter-Uranus de mai 2010
Carte du ciel réalisée avec le logiciel AstroQuick 7

Comme vous pouvez le constater sur la carte du ciel, cette conjonction Jupiter-Uranus de mai 2010 coïncide avec la dernière opposition à Saturne sur la croix mutable. Même si le carré à Vénus indique que la crise financière n’en sera pas résolue pour autant, on remarque que les luminaires sous-tendent l’opposition. En ce sens, la lunaison dans ce signe printanier et terrien du Taureau permet d’espérer une stabilisation, ou tout au moins des mesures concrètes pour le futur immédiat.
Quant au cycle Saturne-Pluton, dont le premier carré a commencé en novembre 2009, il concerne en premier lieu les signes cardinaux et tout particulièrement les premiers degrés de ces signes. Nous aurons l’occasion d’en reparler dans le prochain Ganymède puisque le dernier carré exact aura lieu en septembre 2010, accompagnant la fameuse “croix glorieuse” que Geneviève Lefebvre avait évoquée dans un article paru en juillet 2005 dans ces colonnes.

Ce que nous pouvons dire, c’est que le climat actuel, lourd et très tendu, généré principalement par cette dissonance entre Saturne en Balance et Pluton en Capricorne, annonce des remises en question importantes, tant au niveau collectif que sur le plan individuel. Il y a eu pas mal de mises au point et de réglements de compte au sein des familles à Noël, et il y en aura encore l’été prochain (carré et opposition au signe du Cancer). Saturne en Balance concerne les relations affectives et Pluton en Capricorne les intérêts collectifs. En conséquence, tout ce qui n’est pas clair, sincère et honnête risque fort d’éclater au grand jour, voire de subir les foudres de la loi.
Sur le plan social, cette dissonance va remettre les pendules à l’heure dans les services administratifs, les appareils judiciaires, les institutions religieuses, les agences immobilières, les compagnies d’assurances, les partis politiques et les banques. Un grand nettoyage s’imposera, douloureux pour certains mais libérateur pour d’autres.
Encore une fois, la roue tourne, et chacun y participe bon gré mal gré, comme nous le montre si bien l’astrologie !

© decembre 2009 Patrick Giani – tous droits de reproduction, de traduction
et d’adaptation reserves pour tous pays – faire demande par email.
Pour faire connaître cet article à vos amis,
faites un copier/coller de la barre de titre de votre navigateur.
AstroNews de JupitairLa conjonction Jupiter-Neptune
*Lu dans la presse le 7 janvier : « Début d’année sous pression pour Roselyne Bachelot. Sa gestion de la grippe H1N1 n’en finit pas de susciter des remous. Quatre députés du Nouveau centre, dont Jean Dionis du Séjour, ont déposé une proposition de résolution demandant une commission d’enquête parlementaire sur la grippe H1N1, tandis que leurs collègues socialistes ont réitéré leur demande de mission d’information. De son côté, la commission des Affaires sociales du Sénat a indiqué hier qu’elle souhaitait elle aussi «entendre rapidement » la ministre de la Santé. »

 

La conjonction Jupiter-Neptune

Besoin d'un site internet ? Comme nous, faites confiance à Web MG Records.com
MENTIONS LÉGALES ** ** CONDITIONS DE VENTE
Créations Web MG Records