Jupiter en Poissons

Jupiter en Poissons

Patrick Giani

C’était au mois de juin 2020, alors que la pandémie progressait, j’avais visionné l’interview du Pr Raoult par Laurence Ferrari et, lorsque celle-ci lui avait posé la question cruciale « Quand finira donc l’épidémie? » le Pr Raoult lui avait répondu: « Je ne fais pas de prédictions, demandez ça aux astrologues! » J’ai immédiatement contacté mes amis Daniel Vega et Pierre Treuil en leur disant « Et si on relevait le défi? »
Nous avons donc enregistré cette vidéo, qui a eu beaucoup de succès sur les réseaux sociaux et nous en sommes fiers car, à la question initiale, nous avons conclu que ce serait « Au printemps 2021, après la saison des grippes hivernales » (voir la fin de la vidéo). Or, nous constatons que cela correspond actuellement (mai 2021) à une baisse notable de la pandémie, tout au moins en Europe.

Notre conclusion s’appuyait sur deux hypothèses. La première était la fin de la conjonction Saturne-Pluton en Capricorne, puisque c’est elle qui correspondait à la propagation du virus de Wuhan en janvier 2020 et qui se terminait en décembre.
La seconde parce que nous nous doutions que le carré Saturne-Uranus allait, dans les premiers mois de 2021, envenimer les choses. Ceci dit, je ne me prononcerai pas pour ce qui est de la fin de la crise sanitaire dans le monde car elle dépend de plusieurs facteurs, et pas seulement des transits astrologiques.
Voyons maintenant si le déconfinement progressif amorcé en France dès le 19 mai va porter ses fruits.

Jupiter en Poissons en quintile à Uranus

L’entrée de Jupiter dans le signe des Poissons le 13 mai dernier a été accueilli par les personnes sensibles et les passionnés d’astrologie comme un signe d’apaisement. En effet, le Grand Bénéfique est en affinité avec ce signe, où il devient idéaliste, pacifiste, philosophe, spirituel et même mystique, révélant une certaine sagesse. Au négatif, on le dit trop optimisme et parfois excessif. Mais comme il reçoit un quintile d’Uranus en Taureau durant tout le mois de juin, il est permis d’espérer que l’humanité fera preuve durant cette période d’un peu plus… d’humanité justement.
Le quintile est un aspect mineur qui inscrit une étoile à cinq branches dans le cercle et qui est aussi bénéfique qu’un trigone, à partir du moment où l’on en prend conscience. Dans la carte du ciel de la lunaison du 10 juin ci-dessous, il apparaît comme un trait bleu clair reliant Jupiter à Uranus.

Dans cette carte du ciel, on voit nettement le carré Saturne-Uranus (trait rouge) qui sera exact le 13 juin. Mais, à l’inverse du premier carré exact du 17 février qui était très dissonant, celui-ci est soutenu d’une part par le sextile de Vénus à Uranus, d’autre part par le trigone des luminaires en Gémeaux à Saturne. Le sextile de Vénus à Uranus est en rapport avec l’engagement des femmes dans des groupes d’évolution spirituelle et de bien-être, que l’on constate actuellement dans les réseaux sociaux (femme sacrée, reconnexion à la déesse, à l’enfant intérieur). Il montre également la reprise tant attendue des spectacles et des concerts. Quant au trigone des luminaires à Saturne, il permet au gouvernement et au peuple d’accorder leurs violons, tout du moins pendant ce mois de juin, le carré des luminaires à Neptune amenant parfois des illusions et donc des lendemains qui déchantent. Nous en reparlerons en juillet…

Pendant le mois de juin il est donc permis d’espérer que les tensions, les blocages et les résistances que nous avons ressenti durant tout l’hiver vont s’atténuer. Néanmoins, cette incursion dans les Poissons par Jupiter est seulement un petit aperçu de ce qu’il donnera pleinement en 2022 car il rétrograde le 21 juin et revient en Verseau le 28 juillet pour y rester jusqu’à la fin de l’année (le 29 décembre).

Gardons en conscience que ce climat astral ne fait que refléter l’inconscient collectif, lequel nous confronte à nos contradictions profondes, à notre PEUR du changement.
Mais en réalité, nous sommes dans une dynamique d’évolution de la conscience, d’une libération de nos carcans, d’une guérison globale de la planète. Cependant, une grande partie des êtres humains freine ce processus, les gens veulent que ce soit « comme avant ». Alors que tout l’Univers nous invite à changer nos habitudes, à nous purifier, à croire à nouveau en l’AMOUR. Car c’est l’Amour qui sauvera le monde, rien d’autre que l’Amour…

Pour l’heure, apprécions ce qu’il nous permet de planter comme graines durant cet été. Des graines de compassion, de spiritualité et de sagesse, en accord avec le Divin. Car c’est de cela que l’être humain a le plus besoin en ces temps troublés. Le carré Saturne-Uranus incline à la division, la séparation, la dualité. Nous en avons l’illustration avec cette reprise de la guerre au Moyen Orient. A la peur du Covid s’ajoute maintenant celle d’un embrasement dans cette partie du globe, susceptible de s’étendre à toutes les nations et mener à une guerre nucléaire. Que disent les planètes à ce sujet? Rien de plus que les sages paroles de Bob Marley dans Redemption song:

Emancipez-vous de l’esclavage mental
Personne d’autre que nous-mêmes ne peut libérer nos esprits
N’ayons pas peur de l’énergie atomique
Car aucun d’entre eux ne peut arrêter le temps

Que l’Amour et la Lumière guident tous vos pas

Mon nouveau livre !
Cliquez sur l’image pour le découvrir

L’astrologie vous parle ?
Devenez astrologue en suivant nos cours d’astrologie par correspondance !

Jupiter en PoissonsJupiter en Poissons


Climat astral pour tous les signes, décans par décan : www.lhoroscopegratuit.com


Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux: Jupiter en Poissons

Besoin d'un site internet ? Comme nous, faites confiance à Web MG Records.com
MENTIONS LÉGALES ** ** CONDITIONS DE VENTE
Créations Web MG Records