Le karma de Lady Diana

Le karma de Lady Diana

par Isabell Fischer

Le karma de Lady Diana Si l’on observe tout d’abord la triade Soleil-Lune-Ascendant on découvre une personne sensible, timide et vulnérable (Cancer), aimable et conciliante (maison VII), romantique, charitable et rêveuse (trigone à Neptune), qui s’affirme pourtant avec un goût de l’aventure, de l’idéalisme et des objectifs élevés et difficiles à atteindre (Asc. Sagittaire). La Lune en Verseau ajoute une bonne dose d’extravagance, de besoin d’indépendance, mais aussi une intuition profonde pour les besoins collectifs et les progrès sociaux.

Le karma de Lady Diana
Carte du ciel réalisée avec le logiciel AstroQuick

Le karma de Lady Diana

Cette Lune conjointe au NS, maître du Soleil et de la maison VII interceptée est probablement la dominante du thème. Elle nous signale pour Lady Diana un plan émotif et sentimental très fragile et instable, car affligé depuis le passé par des humeurs changeantes et imprévisibles (opposition avec Uranus, maître du NS, en double carré avec Vénus et sesquicarré avec le Soleil). Située en maison II elle doit être liée aussi aux valeurs et aux biens, dont elle a peut-être abusé dans le passé de façon trop insouciante et dont elle devrait se détacher dans cette vie en les distribuant aux autres avec générosité (NN en maison VIII en Lion). L’axe des Nœuds de la Lune nous indique ainsi le défi d’apprendre à contrôler une attitude trop dispersée et désordonnée par des principes et une discipline solides ainsi qu’une volonté concentrée et responsable. Peut-être que son plan de vie aurait été de se mettre en valeur par un idéal altruiste et humanitaire déjà développé dans d’autres vies ce qui aurait pu innover et rénover l’image de la royauté anglaise et peut-être mondiale grâce à l’amour, le charme et le charisme qu’elle émanait naturellement en public (MC en Balance). Elle y serait certainement arrivée, si elle avait réussi à transformer sa recherche du plaisir (Vénus en Taureau et en V) et son amour un peu égoïste et possessif (trigone avec Saturne) à l’occasion du transit d’Uranus en opposition à Vénus et double carré à l’opposition Lune-Vénus en 1981 (annonce de son mariage) ou plus tard entre 1993 et fin 1995 quand Pluton en transit lui rappelait le même défi. Trop difficile pour être surmonté elle y répondait avec de l’anorexie et de la boulimie.

Le karma de Lady Diana

C’est un peu dommage que l’humanité retienne en mémoire surtout ses chagrins d’amour et ses histoires de cœur assez limitées, car avec son charisme, ses possibilités matérielles et médiatiques elle aurait pu laisser un impact spirituel (car elle était spirituelle) ou humanitaire bien plus profond. Mais cela aurait impliqué un sacrifice considérable: transformer la sensiblerie lunatique pour s’élancer vers un idéal beaucoup plus grand. La conjonction de sa Lune Noire à la Part de Fortune en maison VIII (transformation et résurrection) et en Lion (assumer un rôle public pour guider les autres et rayonner l’amour plutôt que de le demander) illustre bien que la confrontation avec son ombre aurait pu lui apporter son plus grand bonheur. Curieusement, l’Asc. du prince Charles tombe exactement sur cette conjonction. On comprend, que ce mariage pesait lourdement sur Lady Diana, car il l’obligeait constamment à transformer ses désirs, sa sentimentalité et son passé karmique (le Soleil de Charles se trouve en opposition de la Vénus de Diana et en double carré avec l’opposition Lune-Uranus ainsi que l’axe des Nœuds Lunaires). De plus, le Saturne de Charles conjoint à Mars et Pluton de Diana en maison VIII brimait et frustrait le désir puissant de la princesse. D’un autre côté Charles devait stimuler la Princesse de s’affirmer par ses objectifs et son idéal (Mars de Charles conjoint à l’Asc. de Lady Diana). Mais on ne peut pas avoir “le beurre et l’argent du beurre”, chose que la jeune princesse ignorait quand elle est devenue soudainement la femme la plus admirée et désirée du monde à l’occasion de son mariage de rêve le 29 juillet 1981.

Regardons ce moment un peu plus en détail

En plus du transit d’Uranus qui active l’axe des Nœuds lunaires et le double carré Lune-Uranus-Vénus on observe Pluton qui traverse le MC. Il confère d’un côté un grand pouvoir public et du charisme mais oblige de l’autre côté à une transformation et une révision de l’objectif de vie (dans son cas lié à l’amour, la grâce, la conciliation, car situé en Balance). Neptune s’approche pour la dernière fois de l’Ascendant lui laissant peut-être une impression assez floue de son identité, où l’idéal et les illusions se mélangent. Face au public, ce transit lui confère encore plus de mystère d’admiration et de l’idéalisation. Pour la période du mariage (juillet /août 1981) Jupiter en carré avec le Soleil et avec Mercure, maître du Desc. annonce déjà quelques déceptions dues à des attentes exagérées. Par contre le jour du mariage Vénus est en sextile avec Mars qui se trouve sur le Soleil Natal de Lady Diana. Cela pourrait donc être une bonne base pour réconcilier les deux principes en soi et créer des bonnes conditions pour le couple.

Une vie de princesse

Il est certain que le plan de vie de la Princesse semble avoir été difficile à supporter et demandait beaucoup de sacrifices, qu’elle n’était que partiellement prête à faire. Tiraillée entre une vocation spirituelle et idéaliste d’un côté (Asc. et maison XII en Sagittaire, carré Neptune-Jupiter ) et les tentations d’une vie matérialiste, mondaine et insouciante de l’autre (accent sur les maisons II et VIII), entre ses forts désirs personnels et ses fantasmes d’un côté et son engagement humanitaire et social de l’autre, elle continuait toujours de rêver du grand amour (Vénus, maître de la maison V, située en maison V) et d’une vie de plaisirs. Bien sûr, la rencontre avec mère Térésa en juin 1997 l’a profondément émue, au point qu’elle a décidé de vendre aux enchères une partie de sa garde-robe. Tout le monde sait qu’elle était très charitable, pleine de bonté et de compassion. Mais est-ce qu’elle a aussi été prête à renoncer à son petit amour personnel et sentimental et à consacrer sa vie au bien de l’humanité ? C’est sûr que c’est un sacrifice énorme, mais qui sait, si elle ne s’était pas promise de le faire avant de s’incarner, et peut-être serait-elle encore en vie si elle l’avait consacrée à un objectif élevé.

Un transit de Pluton en carré à Mars natal, ainsi qu’un transit d’Uranus sur Neptune natal et Neptune sur Saturne natal pendant que Mars transite Neptune Trigone au Soleil (le 31 août 1997) ne provoque pas forcément un accident mortel. Curieusement face à l’opinion publique cette mort violente l’a subitement transformée en martyre malgré elle, martyre du « grand amour romantique», qu’elle a cherché tout au long de sa vie et que Lady Diana croyait avoir trouvé juste avant de mourir.

Je reconnais, cette interprétation est peut-être très sévère, mais cela contrebalance un peu tous les écrits à l’eau de rose qui ont été faits sur elle. Je voulais aller un peu plus en profondeur.

Isabell

Le karma de Lady Diana

Le karma de Lady DianaPour intégrer les notions de “dette karmique” et mieux comprendre les lois du karma, nous vous conseillons de lire le roman initiatique de Patrick Giani : Les Douze Vies d’Anatole

Besoin d'un site internet ? Comme nous, faites confiance à Web MG Records.com
MENTIONS LÉGALES ** ** CONDITIONS DE VENTE
Créations Web MG Records