Les quatre « Lunes de sang »

Les quatre Lunes de sang et l’éclipse du 20 mars

par Patrick Giani

Les quatre Lunes de sang : En ce mois de février 2015, les planètes en Poissons nous invitent à mieux conscientiser les changements de paradigme qui se profilent à l’horizon. Plus les jours approchent du septième et dernier carré exact Uranus-Pluton (le 17 mars), plus les tensions sont fortes et plus les événements se succèdent, dans un rythme souvent épuisant pour la psyché.
Comme les planètes en Bélier vont accélérer encore plus ce rythme dès le 21 février, il est important de resituer ce que nous vivons dans le phénomène astronomique que l’on appelle les Tétrades:

Pour la quatrième fois en un peu plus de 500 ans, le phénomène des Tétrades va se produire. Ce genre d’éclipses se produit quand la Terre, la Lune et le Soleil sont parfaitement alignés, la première venant se glisser entre les deux autres. Celle-ci projette alors son ombre sur son satellite, lui conférant cette couleur cuivrée étonnante. D’où cette appellation de « lune de sang » mais rien de forcément dramatique…
Pour comprendre la signification de cette série d’éclipses, nous devons considérer les événements d’importance mondiale liés aux trois Tétrades précédentes. Elles sont historiquement liées à Israël, mais elles ont des répercussions dans le monde entier:

Les quatre « lunes de sang » de 1493 à 1494 ont annoncé l’Edit d’expulsion, bannissant de l’Espagne le peuple juif qui, en dépit d’être torturé, a refusé de se convertir au catholicisme pendant l’Inquisition espagnole. Mais il a finalement trouvé un nouvel El Dorado en Amérique.
Les quatre lunes de sang de 1949 à 1950 ont suivi la naissance de l’Etat d’Israël (14 mai 1948 à 16h47 – Tel Aviv) qui a rassemblé les exilés juifs et les a conduits sur « la terre promise » de l’alliance, prédite par les prophètes de l’Ancien Testament.
Les quatre lunes de sang de 1967 à 1968 ont coïncidé avec la guerre des Six Jours, lorsque la ville de Jérusalem a été finalement réunie avec l’Etat d’Israël.
Ces trois événements historiques importants ont concerné les juifs dans le monde. Et cela se reproduit pour la quatrième fois dans la série des quatre lunes de sang de 2014-15.

Contrairement aux précédentes, cette série de quatre « lunes de sang » ne contient pas seulement une éclipse solaire totale, mais elle contient également une année Shemittah, qui se produit tous les sept ans ou chaque année sabbatique. Or, cette année Shemittah commence le premier jour de la Fête des Trompettes (Rosh Hashanah) le 25 Septembre 2014 et se conclut par la fête après les Trompettes le 13 Septembre 2015.

Les quatre Lunes de sang

La survenue d’une Tétrade, ou quatre « lunes de sang » consécutives, est rare. Une Tétrade avec une éclipse solaire totale dans sa série est très rare. Mais une Tétrade avec une éclipse solaire totale, historiquement importante pour Israël, tombant sur les fêtes juives, et notamment une année Shemittah, est extrêmement rare.
Pour les juifs du monde entier « Quelque chose de grand va se passer ».
Pour certains chrétiens, un tel événement est également le signe du début de la fin des temps. Dans l’Ancien Testament, on peut lire dans le Livre de Joël: « Le soleil deviendra obscur et la lune rouge comme du sang, avant que vienne le jour du Seigneur, ce jour grand et glorieux ».

Mais avant de sombrer dans le pessimisme, voyons donc les dates de ces éclipses avec leurs cartes du ciel:

Les quatre Lunes de sang

Celle du 15 avril 2014 était la plus dissonante, avec le cinquième carré exact Uranus-Pluton au milieu de la Croix cosmique, à laquelle participaient Mars en Balance et Jupiter en Cancer. Une époque très difficile, pour ceux qui s’en souviennent. Pour en saisir l’ambiance et la portée sur le plan mondial, lisez l’article  » Le grand chambardement d’avril 2014« .

NDLA : Si les Occidentaux avaient voulu intervenir en Crimée en mars 2014, la Russie était prête à utiliser l’arme nucléaire, a déclaré le 15 mars 2015 le président russe.

Les quatre Lunes de sang
Cartes du ciel réalisées avec le logiciel AstroQuick

Celle du 8 octobre 2014 a été ressentie très vivement (surtout par les âmes sensibles) mais elle s’est produite pendant le Grand Triangle de Feu Uranus-Jupiter-Mars, correspondant à une phase d’éveil planétaire très importante. Toutefois, la conjonction de la Lune à Uranus avait déclenché un climat de tension qui avait perduré jusqu’en décembre. Lire « Le Grand Triangle de Feu d’octobre 2014« 

Les quatre Lunes de sang

La prochaine est donc l’éclipse solaire centrale du 20 mars 2015 qui se produit juste après le septième et dernier carré exact (le 17 mars) d’Uranus-Pluton.
Qu’a-t-elle de remarquable? Globalement, on peut dire que les aspects interplanétaires sont plutôt harmoniques. En effet, à part le carré d’Uranus-Pluton et celui de Saturne à la conjonction Mercure-Neptune, les autres aspects sont positifs : Saturne est trigone à Jupiter, lequel reçoit les trigones des planètes en Bélier, et Vénus est harmoniquement reliée à la conjonction Mercure-Neptune. Mais ce qui saute aux yeux, c’est surtout la réunion des luminaires au tout dernier degré des Poissons, en trigone à Saturne et en sesqui-carré à Jupiter.

Les quatre Lunes de sang

Comme si, avant de passer en Bélier pour une renaissance, aidés par Saturne depuis le Sagittaire, le Soleil et la Lune devaient encore baigner dans l’ancien monde (ère des Poissons) une dernière fois. Et c’est sans doute ce qu’il va se passer avec la conjonction Mars-Uranus quelques jours auparavant, le 12 mars exactement.
Cette conjonction est toujours explosive, surtout dans le signe du Bélier où elle exacerbe l’agressivité, génère des révoltes, des conflits armés, voire des attentats avec le carré de Pluton. Cependant, le trigone Jupiter-Uranus est toujours vivace, permettant les alliances et les actions concrètes sur le plan international. A l’heure où je rédige ces lignes, un plan de Paix a été conclu in extremis à Minsk, où Poutine a dû céder devant la pression internationale. Parallèlement en Afrique, la lutte contre Boko Haram s’intensifie et, au Moyen Orient, les djihadistes de Daesh commencent à subir de cuisantes défaites. Même si tout cela reste fragile, l’espoir demeure.
De toute évidence, ce cap de la mi-mars sera très mouvementé…

Je vous laisse méditer sur les deux autres « lunes de sang » qui parachèvent cette profonde mutation de notre monde, avec l’éclipse du 4 avril 2015, dont la conjonction du Soleil à Uranus semble précipiter les choses. D’un côté les carrés générateurs de tensions, de l’autre le Grand trigone formé par Saturne et Jupiter qui tente de rétablir l’équilibre:

Les quatre Lunes de sang

Puis la dernière, le 28 septembre, qui réunit deux carrés en T (opposition de deux planètes en dissonance avec une troisième): celui des signes cardinaux et celui des signes mutables, avec un Mars des plus dissonants. Encore un cap à passer important avant que la Paix revienne. Nous aurons l’occasion d’y revenir dans les mois qui viennent…

Les quatre Lunes de sang

Les quatre Lunes de sang

Ce qu’il faut retenir de ces événements astronomiques exceptionnels, c’est leur caractère dynamique. Au delà de ce qu’il peuvent signifier d’angoissant ou de dramatique, ils participent à notre évolution et permettent à l’ensemble de l’humanité de franchir un cap important.
Bon nombre de progrès ont été faits avec ce genre d’aspects. On l’a vu pour Israël, chaque Tétrade a permis de grandes résolutions et de belles avancées. Pour cette nation, la Tétrade actuelle est hyper importante, car le monde entier a les yeux tournés vers le Moyen Orient, avec cette paix si fragile et ce danger d’embrasement. Puissent les esprits éclairés de ces pays donner l’impulsion nécessaire à leurs dirigeants pour qu’ils prennent les bonnes décisions, quitte à lâcher prise avec les anciens schémas devenus obsolètes.
Idem pour les présidents de la Syrie et de la Russie, dont les cartes du ciel sont directement concernées par les aspects astrologiques.

La France, avec sa conjonction Soleil-Mercure en Balance de la Vème République, joue un rôle majeur dans les règlements diplomatiques de tous ces conflits. Souhaitons que Vénus, planète de ce signe, nous aide à conserver cet esprit pacifique qui nous caractérise, guidé par les nobles valeurs de l’entraide et de l’amour du prochain.

Que la Lumière guide tous vos pas.

©Janvier 2015 Patrick Giani – tous droits de reproduction, de traduction
et d’adaptation reserves pour tous pays – faire demande par email.
Pour faire connaître cet article à vos amis,
faites un copier/coller de la barre de titre de votre navigateur.

Retrouvez JUPITAIR sur FACEBOOK

Les quatre Lunes de sangLes quatre Lunes de sang

 

Besoin d'un site internet ? Comme nous, faites confiance à Web MG Records.com
MENTIONS LÉGALES ** ** CONDITIONS DE VENTE
Créations Web MG Records