D’un solstice à l’autre, la Transition

2013, année de la Renaissance

par Patrick Giani

Après un printemps « apocalyptique » très mouvementé et riche en émotions, nous voici enfin arrivés à la configuration planétaire annonçant la Renaissance tant attendue. 2013, année de la Renaissance?  Il se pourrait bien, en effet…
Comme vous pouvez le constater sur cette carte du ciel du solstice d’été, le Grand Triangle en signes d’Eau y figure déjà, même si la conjonction Soleil-Jupiter n’est pas encore parvenue dans le signe du Cancer :

 

C’est pourquoi vous pourrez constater, dans les semaines qui viennent, une meilleure ambiance autour de vous, comme si l’on poussait un grand soupir de soulagement : « Ouf, nous voilà enfin sortis du tunnel ! ».
Et ce sera vrai pour la plupart, même si ça et là, les mécontents et les « résistants » continueront de voir le verre à moitié vide alors que vous le voyez à moitié plein. Mais qu’importe, l’essentiel est d’avoir traversé les épreuves et récolté les fruits de nos efforts. Et ils ont été pénibles depuis le dernier solstice du 21 décembre 2012: un hiver de désenchantement, de rigueur, un moral au ras des chaussettes et un printemps déplorable, avec ce mois de mai traversé par trois éclipses très perturbantes.
Tout cela avec, en toile de fond, l’interminable carré Uranus-Pluton qui a l’air de tout faire pour que cela ne s’arrange pas. Mais justement, pouvons-nous accuser les astres de nos malheurs ? (titre de l’une des vidéos enregistrées ce printemps avec Daniel Vega et Pierre Treuil)…
Raisonnablement, non. Nous savons que nous sommes en résonance avec les planètes et, pour peu que nous soyons à l’écoute, elles peuvent nous aider à relever les défis qui s’imposent, individuellement comme collectivement. Et comme toutes les révolutions passent par l’individu, autant changer nous-mêmes afin que le monde change !

Avec les trois premiers carrés (juin et septembre 2012, puis mai 2013) nous avons pris de plein fouet la tempête qui a soufflé sur l’économie mondiale. Mais, comme le dit l’adage « qui sème le vent récolte la tempête » or, nous savons bien de quelle façon les dirigeants de nos pays et ceux qui tiennent les cordons de la bourse ont semé le vent, mais nous n’allons pas y revenir. L’important est de se préparer aux carrés suivants : novembre 2013, puis avril et décembre 2014.

2013, année de la Renaissance

Le Grand Triangle en signes d’Eau de cet été est donc l’occasion de renverser la vapeur afin de trouver des solutions pour l’avenir. Que pouvons-nous en attendre? Pas des miracles certes, vu que cet aspect harmonique concerne des signes d’Eau, en rapport avec le pôle émotionnel et sensible de l’individu mais pas forcément dans le réalisations concrètes. Toutefois, il peut préparer les esprits à une meilleure orientation des initiatives, et surtout à une évolution de la conscience.
Car tout changement part d’une prise de conscience des erreurs commises et d’un réajustement face aux nouvelles donnes. Uranus veille à cela, et Pluton nous invite (nous force parfois) à délaisser les vieux schémas et les peurs anciennes. Le papillon ne sait pas encore qu’il a des ailes et il s’accroche désespérément à sa chrysalide…

2013, année de la Renaissance

Parmi les qualités que nous pouvons exploiter de ce Grand Triangle en signes d’Eau, parions surtout sur Jupiter en Cancer. Dans le signe de la famille, Jupiter invite à la générosité, aux retrouvailles familiales, aux réconciliations, au regroupement et au partage convivial. Voyez dans vos thèmes de quelle façon il peut favoriser cela.
En trigone à Saturne Scorpion, Jupiter permet d’accorder ses violons sur le plan budgétaire, de trouver des solutions à long terme et de favoriser la croissance. Pas cette « croissance à tout prix » qui a montré ses limites, mais une croissance qui veille à la mesure et à la transparence. C’est Neptune en Poissons qui donne le ton à cette transparence, qui veille à la clarté des lois mises en place par Jupiter et Saturne.
Voilà dans quel état d’esprit seront prises les initiatives de cet été durant cet aspect plus que prometteur. Et quand nous parlons d’initiatives, nous parlons du rôle de Mars, qui sera conjoint à Jupiter du 10 juillet au 6 août. Bien entendu, ce duo fera face à Pluton mais avec l’aide de Saturne et de Neptune, nul doute qu’il favorisera l’accouchement de la Nouvelle Terre, quitte, avec Uranus, à le provoquer !

D’un solstice à l’autre, de la « fin du monde » du 21 décembre 2012 à la Renaissance du 21 juin 2013, la Transition s’est donc faite. Les jours se sont allongés, les nuits se sont écourtées et la Lumière est revenue, plus que jamais, pour nous montrer qu’il n’y a rien à craindre et tout à aimer.
La Nouvelle Terre nous demande de faire table rase du passé, de tourner définitivement la page et de nous occuper d’elle, comme d’un nouveau-né: avec tendresse et attention.

Que la Lumière guide vos pas.

Patrick Giani

© juin 2013-2016 Patrick Giani – tous droits de reproduction, de traduction
et d’adaptation reserves pour tous pays – faire demande par email.
Pour faire connaître cet article à vos amis,
faites un copier/coller de la barre de titre de votre navigateur.
AstroNews de Jupitair

2013, année de la Renaissance2013, année de la Renaissance

Besoin d'un site internet ? Comme nous, faites confiance à Web MG Records.com
MENTIONS LÉGALES ** ** CONDITIONS DE VENTE
Créations Web MG Records