Tirer un trait sur le passé

Tirer un trait sur le passé

par Patrick Giani

Tirer un trait sur le passé, voilà à quoi nous invitent les planètes cette année, et plus particulièrement en ce printemps 2019. Tout d’abord parce que la conjonction Saturne-Pluton au Noeud  Sud nous confronte à ce passé et que nous ne pouvons fermer les yeux sur ce qu’elle remue au plus profond de nous-mêmes. Ensuite parce que le Soleil, en ce week-end pascal, rejoint la planète Uranus bien installée maintenant dans le Taureau, et nous invite à envisager le futur sous un angle totalement nouveau.

Tirer un trait sur le passé

Voyons tout d’abord ce que nous avons à comprendre du passé.
Beaucoup d’encre a coulé (et coulera encore) sur cet évènement marquant survenu le 15 avril dernier, l’incendie de Notre Dame. Le lendemain du drame, des internautes m’ont interpelé, me demandant ce que j’en pensais. Immédiatement m’est venue à l’esprit la puissante symbolique de l’effondrement de la flèche de l’église. C’est pourquoi j’avais écrit : « La flèche de Notre Dame représente la Foi. Comme la flèche du Sagittaire, elle était pointée vers le ciel, c’est à dire vers des idéaux élevés. Qu’ont fait les humains de leurs idéaux ? Qu’ont-ils fait de leur Foi ?  Au-delà du drame que représente cet incendie de la plus belle église de France, il faut y voir une occasion de faire renaître cette Foi, ces idéaux élevés. »

Avec du recul, une autre symbolique m’est apparue : celle du toit qui s’est effondré, car l’incendie s’est d’abord propagé dans les combles.  Le toit est ce qui protège un bâtiment, de la pluie, du froid, du vent et de la foudre. Sans protection, l’église perd son côté sécurisant, on ne peut plus s’y réfugier, on ne peut plus y CROIRE. Et c’est bien le problème de la religion catholique depuis quelques décennies. Avec le scandale des prêtres pédophiles et le refus de s’adapter à l’évolution des moeurs, elle a affaibli sa structure, la charpente solide sur laquelle les premiers chrétiens l’avaient bâtie, l’Amour inconditionnel. Comme je l’ai écrit dans le livre « Le retour du Christ et la libération des âmes » :
« Lorsque Jésus déclare à l’apôtre Pierre : “Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église »  il demande à Pierre de devenir la pierre angulaire de sa communauté spirituelle. En effet, quand nous lisons la traduction que donne Chouraqui de ce verset, dans sa Bible : “Mais moi-même je te dis: Tu es Petros – Pierre – et sur cette pierre (petra) je bâtirai ma communauté”, nous comprenons que le mot communauté a été remplacé par les traducteurs médiévaux par Eglise”. Or, où est actuellement cette communauté spirituelle que Jésus souhaitait rassembler? Elle n’est pas seulement réunie dans les églises et les temples mais dans les coeurs, au-delà des rites et des dogmes de l’ancien paradigme.

Cet incendie a rappelé à tous que ce n’est pas la matière qui peut nous donner la Foi ou nous protéger de l’infortune soudaine. La meilleure des protections, c’est l’AMOUR. Jésus lui-même, à son époque, a dit que le royaume des cieux était en nous-mêmes. Ne le cherchons pas ailleurs que dans notre coeur aimant et aimé de la Source. Alors, pour terminer sur ce  drame qui a ému tant de gens dans le monde, croyants comme non croyants, réparons le toit et la flèche de Notre Dame, faisons-les plus solides en les adaptant aux matériaux de notre époque. Mais occupons-nous surtout de protéger notre planète, notre demeure commune, et de retrouver la Foi. Et ceci est valable pour toutes les religions et toutes les croyances, même au niveau politique.

 

Tirer un trait sur le passé est ce à quoi nous invite Uranus depuis que le Soleil est venu le rejoindre au début du Taureau. Sinon, comment pourrons-nous innover, avancer sereinement vers le futur, inventer de nouveaux systèmes pour améliorer notre quotidien, pour mieux partager nos richesses? Vous avez bien lu, nos richesses. Car Gaïa est pleine de richesses, pleine de ressources et elle ne demande qu’à nous les révéler. Mais avant cela, il faut lâcher prise avec ce qui ne fonctionne plus, quitte à abandonner carrément ce qui nous pourrit l’existence. Voyez ce qu’il se passe avec le pétrole, depuis combien de temps aurions-nous dû changer d’énergie?  Maintenant, cela devient une urgence. Et pour convaincre les plus pessimistes: non il n’est pas trop tard ! Il existe des solutions à tout, pour preuve ces essais de moteurs à hydrogène qui s’avèrent concluants et qui ont l’avantage de consommer moins d’électricité. Et nous n’en sommes qu’au début !

De nouvelles sources d’énergie sont à expérimenter, comme celle dont parle Nassim Haramein. Ce physicien atypique, Einstein des temps modernes, a découvert une géométrie spécifique qui est le fondement de sa théorie des champs unifiés. Il apporte l’évidence scientifique que « Tout est Un », comme l’ont affirmé depuis la nuit des temps les penseurs spirituels universels les plus avancés, et il a mis au point une forme d’énergie capable de révolutionner le futur de la planète. Cette forme d’énergie est présente dans le “vide” spatial, que nous retrouvons dans celui qui entoure l’atome et qui constitue plus de 99% de la matière! Voilà une partie (une toute petite partie) de ce que peut apporter Uranus dans le Taureau, pour autant que nous nous accordons à sa vibration.

Tirer un trait sur le passé

 

Voyons maintenant ce que signifie tirer un trait sur le passé au niveau individuel.
Tant pour la conjonction Saturne-Pluton au Noeud  Sud que pour l’innovation suggérée par Uranus en Taureau :

Comme ce transit touche essentiellement les natifs qui sont à cheval entre le deuxième et le troisième décan du Capricorne, il peut correspondre à une épreuve pour ceux qui stagnent dans des schémas obsolètes, qui font de la résistance au changement, ceux qui s’accrochent au passé comme à une bouée de sauvetage. Quand le bateau coule, il est temps de le quitter, il n’y a pas d’alternative, à moins que l’on en soit le capitaine et que l’on souhaite mourir en héros. 🙂 Pour ceux qui résistent encore à l’évolution de leur conscience, cela peut donc être dur et éprouvant : perte d’emploi, maladie qui se déclare, cruelle séparation ou deuil peuvent en résulter.
Mais comme la plupart des Capricornes sont prévoyants et patients, ils auront anticipé cette épreuve et lâché prise avec les valeurs de l’ancien monde, et ils peuvent vivre sous ces transits  un grand changement. Une nouvelle vie les attend, avec un sentiment de libération et de joie profonde résultant de cette métamorphose tant attendue.

Les natifs du deuxième et troisième décan du Cancer sont, eux aussi, concernés par ce transit qui peut toucher leur conjoint, leur associé ou leurs partenaires sociaux. Mais comme le Noeud nord de la Lune transite leur Soleil de naissance, ils se sentiront guidés et propulsés dans leur nouveau cadre de vie. Cela concerne essentiellement le foyer, la famille et la gestion de leur  émotionnel lié au passé.

Les natifs du troisième décan du Bélier sont sans doute secoués par ce double transit des Noeuds lunaires en carré à leur Soleil natal, qui leur demande de choisir entre les acquis du passé et les perspectives d’un avenir différent. En bon Bélier qui aime le « tout nouveau, tout beau » nul doute qu’ils sauront opter pour ce qui les motive le plus. D’autant que le trigone de Jupiter en Sagittaire les pousse vers de nouveaux horizons.

Quant aux natifs du deuxième et troisième décan de la Balance, une période de calme relatif se termine et ils doivent remettre en question leur tendance à « ménager la chèvre et le choux » avec leur entourage familial. Jupiter en Sagittaire en aspect harmonique leur permet de prendre de sages décisions cet été afin de mieux préparer (comme Jupiter rétrograde pendant trois mois) la rentrée de septembre, qui s’annonce plus positive.

Ce sont les natifs du dernier décan du Taureau et de la Vierge qui profitent le plus de cette conjonction Saturne-Pluton en Capricorne au Noeud Sud. En trigone à leur Soleil de naissance, les deux planètes lentes leur donnent à la fois plus d’assurance, plus de stabilité et plus de conviction. Ils se sentent mieux épaulés, soutenus par les personnes plus mûres ou plus âgées, par les administrations ou les supérieurs hiérarchiques également. Si crise il y a, ils surferont intelligemment sur la vague et seront les premiers à « tirer les marrons du feu » dès le mois de mai. Ce « retour dans le passé » qu’ils vivent leur permet de mieux comprendre où le bât blessait, de réajuster, de pardonner s’il le fallait, et de se remettre en selle avec plus de confiance qu’auparavant.

Uranus en Taureau bouscule actuellement les natifs du premier décan du Taureau, les obligeant à sortir de leur zone de confort. Mais comme ils commencent à s’y habituer depuis l’été 2018, ils ont maintenant compris que c’est une invitation à sortir des sentiers battus. Uranus bouscule et dérange également les natifs du premier décan du Verseau, du Scorpion et du Lion. Eux aussi ont compris qu’il leur donne l’occasion de changer de vie, de s’affirmer davantage et de devenir plus autonomes, plus indépendants. Et surtout qu’il ne fallait pas confondre non-conformisme et anti-conformisme. Car si le premier les démarque des autres, le second les fait fuir !

N’oublions pas que ces analyses ne concernent que le Soleil de naissance*. Il est nécessaire de relativiser et de tenir compte de l’ensemble du thème astral.
Et puis tout dépend de l’évolution de chacun, comme je ne cesse de le répéter dans les livres que j’ai écrits. Plus l’individu est conscient des forces qui s’agitent en lui, plus il travaille sur lui, et plus les planètes de son thème fonctionnent à une plus haute expression. Les planètes sont neutres, elles ne nous influencent pas mais elles sont en résonance avec nous. Comme pour le luth ou le piano, nous devons nous ACCORDER avec leurs vibrations, nous accorder avec le Cosmos, avec le Tout, le Tao, la VIE.
Mais pour vivre tout cela, nous devons avant tout ouvrir nos coeurs et être plus généreux. C’est ainsi que la Nouvelle Terre pourra émerger et que l’humanité pourra retrouver un chemin plus lumineux.

Tirer un trait sur le passé

Que l’Amour et la Lumière guident chacun de vos pas.

Patrick Giani

* Climat astral pour tous les signes, décans par décan : www.lhoroscopegratuit.com

Share this post with your friends ! 😉

L’astrologie vous parle ?
Devenez votre propre astrologue en suivant nos cours d’astrologie par correspondance !


Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux: Tirer un trait sur le passé

Besoin d'un site internet ? Comme nous, faites confiance à Web MG Records.com
MENTIONS LÉGALES ** ** CONDITIONS DE VENTE
Créations Web MG Records