Uranus en Poissons et la nouvelle musique

Uranus en Poissons et la musique

par Patrick Giani

Avec Neptune en Verseau et Uranus en Poissons, nous sommes depuis mars 2003 en présence de ce que l’on nomme en Astrologie une réception mutuelle, chaque planète invitant l’autre à visiter son domaine de prédilection, à l’imprégner de sa propre vibration. La réception mutuelle de ces deux planètes s’était déjà formée dans les années 1834/1843, et leur précédente conjonction avait eu lieu en 1821 au tout début du Capricorne, comme pour leur conjonction de 1993 ! Comme celle de 1821 a présidé à un bond en avant dans les découvertes (la bauxite, traduction des hiéroglyphes par Champollion) et dans les crises d’indépendance de certains pays (Costa Rica, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Pérou) celle de 1993 a correspondu à l’arrivée d’Internet et des téléphones portables. Il est donc probable que les crises d’indépendance de certains pays se manifesteront durant les années 2003-2012.

Dans un article paru dans Ganymède à la même époque sur le retour d’Uranus en Poissons, j’écrivais : « Du côté des inventions, on notera en 1841 le saxophone (Adolphe Sax, Grande-Bretagne). C’est d’ailleurs cette naissance qui va populariser 84 ans plus tard le jazz, musique typiquement uranienne par son esprit d’improvisation et ses rythmes révolutionnaires. On peut donc penser qu’une nouvelle musique (ou forme de musique) va naître durant les sept années qui viennent.«

Cette nouvelle musique est née, elle grandit dans tous les pays occidentaux sous la forme de musique de louanges, mais elle vient principalement d’Australie avec le groupe Hillsong, dont les chansons ressemblent à des gospels mêlés de rythmes rock et de chants de louanges à la gloire du Christ et de Dieu. Or, quand on sait que le jazz des années 20 (retour d’Uranus en Poissons) a été l’aboutissement d’un processus d’évolution de la musique afro-américaine, dont le Gospel, on ne peut s’empêcher de faire le rapprochement. Le Gospel, qui apparaît vers la fin des années 1920, trouve en effet sa source dans le style de musique religieuse appellé «negro spirituals» (notamment dans la période 1834/1843, en plein retour d’Uranus en Poissons et Neptune en Verseau, comme de nos jours) qui comprenait des chants religieux et des sermonts.

Uranus en Poissons et la musique

On assiste donc à un retour de ces chants spirituels, et ce phénomène paraît s’amplifier d’années en années (le succès du film « Les choristes » en est l’illustration). Pour quelles raisons ?

Il faut dire que ce début de vingt et unième siècle est plutôt pauvre en la matière puisque c’est justement elle qui prime, avec le dieu argent et sa domination sur le système économique mondial. Jamais la spiritualité n’a été si dénigrée et le rapport au divin méprisé. Les musiques que l’on nous assène à longueur de journée dans les medias sont typiques de cette ère des Poissons finissante : du romantisme pleurnichard de la variété au baragouinage du rap en passant par les rythmes robotisés et hypnotiques de la techno, elles sont devenues des produits sans saveur, et surtout sans âme.
Lorsque l’on écoute le groupe Hillsong, on se rend compte qu’il s’agit d’un véritable retour aux sources de la musique: ils jouent ensemble, principalement en public, et chantent à plusieurs voix, entourés d’une chorale de plusieurs centaines de personnes, avec une telle ferveur que cela donne des frissons ou fait venir les larmes. Aucun d’eux ne se met en avant, excepté pour chanter sa partie, personne ne porte des habits de scène et chacun d’eux ne pense qu’à une chose: donner le meilleur de lui-même. Leur musique annonce, à mon avis, les prémisses de l’Ere du Verseau : plus de solidarité, plus de Foi et plus de joie de vivre.

Uranus en Poissons et la musique

A la fin de chaque concert le pasteur John Houston, qui est à l’origine de ces rassemblements, fait un sermon qui n’a rien à voir avec les sermons de prédicateurs américains : il parle de la négativité et comment s’en défaire, du manque et de l’abondance, de l’étroitesse et de l’ouverture d’esprit, en arpentant la scène avec une telle foi et un tel dynamisme que cela vous donne de l’énergie pour toute la journée !
On comprend pourquoi les jeunes australiens désertent les églises classiques, et ce mouvement n’est pas prêt de s’arrêter…

Patrick Giani

Cliquez ici pour visionner l’une de leurs vidéos

Visitez le site que Patrick Giani a consacré à HILLSONG

Uranus en Poissons et la musique

Un groupe de louanges francophone à découvrir: EXO

Uranus en Poissons et la musique

Article paru en juillet 2006 dans la revue « GANYMEDE »
(© 2006-2013 Patrick Giani – tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés pour tous pays – faire demande par email)

Livres conseillés aux étudiants par JUPITAIR

Besoin d'un site internet ? Comme nous, faites confiance à Web MG Records.com
MENTIONS LÉGALES ** ** CONDITIONS DE VENTE
Créations Web MG Records